Internationale CAJ - www.joci.org

Site web de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI)
  1. webinar dec 2020

    Jeunes travailleurs et travailleuses ont été particulièrement touchés par la pandémie qui a frappé tous les continents en 2020. Gouvernements et acteurs de la société ont à s'unir pour les soutenir, comme le demande la Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI) basée à Bruxelles et active sur tous les continents. 

    Avec pour titre « L'impact du Covid-19 sur les jeunes travailleurs », la Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI) a publié, en une vingtaine de pages, une analyse basée sur la méthode Voir-Juger-Agir du mouvement. Elle a été présentée au début d'un webinaire ayant réuni le samedi 12 décembre plus d'une centaine des participants issus de plus de 30 pays différents, en dépit des décalages horaires. Parmi eux se trouvaient des leaders jocistes actuels, des anciens du mouvement, mais aussi des partenaires et des sympathisants du monde entier, de l'Australie au Venezuela en passant par la Belgique, du Gabon à l’Argentine, du Sri Lanka au Canada en passant par la Tanzanie, dont des membres d'autres mouvements et organisations, comme l'Organisation internationale du Travail (OIT).

    Une étude fouillée

     En citant des témoignages de jocistes de l'Égypte, du Pérou, de Haïti, d'Allemagne, du Japon, du Brésil et des Philippines, cette analyse montre d'abord qu'en raison de la propagation du Covid-19, des jeunes travailleurs en ont été parmi les premières victimes et ont perdu leurs sources de revenus, mais aussi que la numérisation du monde (du travail) s'est accélérée avec des conséquences positives et négatives. L'enquête indique ensuite que les inégalités et injustices entre les genres s'avèrent encore plus prononcées et que les migrants sont particulièrement affectés, spécialement dans les camps de réfugiés où il est pour le moins difficile de pratiquer la distanciation sociale ! Et d'ajouter encore que l'absence de protection sociale s'avère plus criante, que la santé est mise en péril en n'étant pas garantie au travail et que les réactions varient fortement dans la société, puisqu'il y a, d'une part, de nombreuses actions de solidarité et, d'autre part, bien des questions quant aux véritables priorités sociétales.

    Lire la suite...

  2. covid poster fr

    Cela fait près d’un an que le Covid-19 est apparu et il continue de frapper l’humanité entière. Malheureusement, comme nous l’avions prédit, les jeunes travailleurs n’ont pu y échapper et ils sont fortement affectés par cette situation. Ils vivent l’impact et les conséquences de la pandémie dans leur vie quotidienne, dans leur vie sociale, au sein de leur famille et au travail.

    Consciente de cette réalité, la JOC Internationale a mené une enquête et recueilli les témoignages de jeunes travailleurs aux quatre coins de la planète.  Elle voudrait partager ces informations et ces réalités et pour ce faire, elle organisera un webinaire sur l’impact du Covid-19 sur la réalité des jeunes travailleurs le 12 décembre 2020 à 14h (heure de Bruxelles).

    Les membres du panel de ce webinaire seront originaires d’Afrique, d’Asie, des Amériques et d’Europe. Ils partageront leur analyse de l’impact qu’ont sur la réalité de la jeunesse travailleuse les mesures mises en œuvre pour contrer la propagation du Covid-19 dans le monde. Nous compterons sur la participation de jeunes militants de la JOC Internationale, d’un représentant d’un mouvement social belge (WSM), de la directrice adjointe du Bureau des Activités pour les Travailleurs (ACTRAV/BIT), ainsi que de l’ex-présidente de la JOC Internationale (2000-2004) qui lutte pour les droits sociaux au Québec.

    Notre objectif est de

    • Sensibiliser le public aux effets de cette pandémie mondiale sur les jeunes travailleurs et à l’impact que les mesures mises en œuvre par les États ont sur la vie de ces jeunes ;
    • Donner une visibilité aux actions menées par les jeunes travailleurs comme alternative pour faire face aux mesures contre le Covid-19, et faire connaître leurs revendications concernant l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

    Vous êtes tous les bienvenus à cet important WEBINAIRE !

    Notez bien cette date dans vos agendas : samedi 12 décembre 2020 à 14h (heure de Bruxelles). Traduction : espagnol/anglais.

    Si vous souhaitez participer, cliquez sur le lien ci-dessous et inscrivez-vous : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_kzGL7k0BSMKV-8EKV5cgiw

    Cette conférence en ligne sera aussi diffusée en direct sur nos réseaux sociaux :

    • Facebook: Joc Internacional - International Ycw  
    • YouTube: Joci-Iycw / Instagram: @joci_iycw

    Merci de diffuser cette information.  Nous espérons compter sur votre participation au webinaire !


  3. violence against women 2

    Aujourd’hui, 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes, nous, Jeunesse Ouvrière chrétienne Internationale, voulons mettre en lumière les problèmes auxquels sont confrontées les jeunes femmes partout dans le monde – harcèlement, violence, discrimination, féminicide – et nous voulons que ces jeunes femmes sachent que leur cri a été entendu.

    « Mon patron voulait que je sois seule avec lui tout le temps pour qu’il puisse m’embrasser de force. Il était très agressif. Cela devenait très difficile de lui dire non. Je ne disais rien parce que je n’avais pas le choix, j’avais besoin de ce boulot. Il a fini par me licencier parce que je lui résistais. Ce jour-là, je suis rentrée à la maison en pleurant car je me rendais compte que j’étais de nouveau au chômage. » - Gabon

    Au cours des dernières décennies, l’humanité a pris des mesures pour éliminer la violence à l’égard des femmes, mais en un an seulement, toutes ces mesures ont été anéanties et l’humanité a fait des centaines de pas en arrière.

    Lire la suite...

  4. Lisez notre publication sur les jeunes travailleurs et le Covid-19.

    pdfLIMPACT_DU_COVID-19_FR.pdf

    Impact Covid fr

     

  5. 2020 10 07 11 11

    « Je m’appelle Ganis Rengganis, j’ai 28 ans, je suis marié et j’ai un enfant. Je travaille depuis 6 ans dans une imprimerie dans la zone de Solokan Jeruk à Bandung en Indonésie. Chaque jour, je travaille de 8h à 17h. Je gagne 1.500.000 roupies par mois, soit 100 $US. Je ne bénéficie pas de l’assurance sociale ni d’autres droits que je devrais avoir. Si quelqu’un est malade dans mon foyer, je dois payer moi-même tous les frais médicaux parce que mon entreprise n’a pas souscrit d’assurance santé pour moi et ma famille.

    Je ne bénéficie pas de l’assurance sociale ni d’autres droits que je devrais avoir. Il est évident que ce salaire ne suffit pas pour répondre à mes besoins et à ceux de ma famille, d’autant plus que j’ai un enfant de 2 ans

    Je suis forcé de travailler dans cette entreprise pour un salaire inférieur au salaire minimum parce que dans notre région, il est très difficile de trouver un emploi, surtout pour les hommes. S’il y a des emplois dans de meilleures entreprises, nous devons payer beaucoup d’argent pour obtenir du travail dans une grande entreprise.

    Si nous protestons auprès de nos employeurs, ils n’hésitent pas à réprimander les travailleurs et à les menacer de licenciement. La plupart des travailleurs ont peur de l’attitude des employeurs car nous craignons de perdre nos emplois. Nous n’avons donc pas le choix, nous suivons les ordres de l’employeur, même lorsque nous travaillons sous pression avec un sentiment de malaise ».

    Lire la suite...

Termine

Di, 26.01.21 - Mi, 27.01.21 Pastoral-AG in Digital
Mi, 27.01.21 - Fr, 29.01.21 Exklusiv für Hauptamtliche & Hauptberufliche in Digital
Fr, 05.02.21 - So, 07.02.21 Ich.Wir.Nachhaltig. - findet vorerst nicht statt! in Köln
Copyright (c) Christliche Arbeiterjugend Deutschland e.V. All rights reserved.
Cookies werden zur Benutzerführung und Webanalyse verwendet und helfen dabei, diese Website besser zu machen